BALDE accepte les résultats et fait son mea culpa

BALDE accepte les résultats et fait son mea culpa

La liste des coalitions, qui pourraient contester les résultats des élections législatives du 30 juillet dernier, se rétrécit de plus en plus.

Après le PUR qui réclame le statut de chef de l’opposition, la convergence patriotique Kaddu askan wi a fait face à la presse ce lundi. Une occasion pour Abdoulaye BALDE et Cie d’expliquer leur défaite et de faire leur mea culpa.

«Pour une première participation, nous n’avons pas pu atteindre l’objectif que nous nous sommes fixés par insuffisance de moyens financiers et logistiques, mais aussi, du fait de problèmes internes que l’on ne peut nier», se désole l’ancien ministre sous Me WADE. Expliquant toujours son revers dans son propre fief, il renchérit : «mon absence durant toute la campagne à Ziguinchor où je n’ai séjourné qu’une journée et demi a sûrement impacté négativement sur la dynamique locale et le moral des adhérents et des sympathisants ».

Comme si cela ne suffisait pas à faire comprendre ses partisans, Abdoulaye BALDE se fond presque en larmes. «J’en assume la pleine responsabilité et je m’en excuse sincèrement», déclare-t-il.

Bientôt, il ne restera plus que Bamba FALL et Barthélémy DIAS pour contester les résultats du dernier scrutin.

In the Spotlight

Le destin tragique des enfants de Senghor

by sunukeradmin in Histoire 0

Le fils ainé du Président Senghor est encore en vie. Il résiderait à Paris après des études d’Arts cinématographiques effectués dans une université américaine. Francis-Arfang Senghor né le 20 juillet 1947 du premier mariage du [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*